La technique RÉVOLUTIONNAIRE découverte par hasard par des étudiants de Berkeley (complètement bourrés)

Ouais je sais… tu aurais dû recevoir ce mail hier… mais voilà hier c’était le 1er mai et par solidarité avec nos cousins de France, j’ai décidé de ne pas travailler  🙂

Je tiens aussi à remercier chaleureusement David Lefrançois, expert en neurosciences internationalement connu, grâce à qui j’ai découvert cette technique et son incroyable histoire que je te dévoile maintenant.

Alors imagine Berkeley en Californie… 

L’une des universités les plus sélectives et prestigieuses au monde

et carrément au premier rang mondial en physique et en chimie. 

Imagine maintenant des étudiants (en droit, commerce et un en médecine),

tous des zamis

qui se bourrent la gueule dans une soirée étudiante

(ouais je sais, ça s’ peut pas des étudiants sérieux bourrés mais imagine quand même  😉

Là y’en a un d’entre eux qui dit :

« J’ai une idée : on va savoir ce qu’on a dans le cerveau quand on est bourrés. J’ai les clés de l’IRM, venez on va faire des IRM de mecs bourrés. » 

Alors ils y vont… même l’étudiant avocat qui pense qu’on n’a peut-être pas le droit.

À noter que comme ce sont des étudiants et qu’ils sont « un p’tit peu cons et bourrés », ils ne se rendent pas compte que tout est filmé. 

Et voili-voilà qu’ils font des électroencéphalogrammes et des IRM le reste de la nuit… 16 au total!

(à ne jamais faire l’ami : c’est un truc énorme très limite pour le corps… comme quoi l’alcool, ça doit vraiment conserver ^^) 

Le lendemain, quelqu’un découvre le bordel (y’en avait même un qui couchait encore endormi dans l’IRM)

et nos étudiants « ex-bourrés » se retrouvent tout penauds devant le responsable de l’Université

qui va bien sûr les virer. 

Quand coup de théâtre, y’a le responsable du service de Neurologie qui fait son entrée.

Là discrètement, il explique rapidos au boss de Berkeley :

« Écoutez, je travaille dans le département de Neurologie et j’analyse des personnes qui font de la méditation profonde, des moines zen et des moines boudhistes.

Le problème, c’est que pour qu’ils arrivent à des états de conscience modifiés tels qu’on ait un impact sur leur cerveau devant un IRM, il faut 3 heures de méditation. » 

« Et?… » 

« Et en fait, je ne sais pas comment ils ont fait cette nuit, mais ils ont réussi à obtenir la même chose… et je ne crois pas que ce soit grâce à l’alcool. » 

« Et donc?… »  

« Et donc il faut essayer de découvrir comment ils ont fait, parce que c’est quand même une information capitale :

ils ont réussi en 3 minutes à faire quelque chose que les moines ont dû mal à faire en 3 heures de méditation, même après 20 ans d’expérience. » 

Du coup le big boss de Berkeley finit par demander à nos étudiants « dé-bourrés »

qui bien sûr acceptent de lui avouer exactement ce qu’ils ont fait… à condition de ne pas être renvoyés.

(Je me demande si c’est pas l’étudiant en commerce qui serait derrière cette fine proposition…) 

Et c’est ainsi qu’en ce 2 mai de l’an 2020, je te raconte ce qui s’est passé cette nuit-là.

En fait, c’est tout simple. 

Quand ils étaient bourrés, ces « p’tits finauds » ont posé une question. Une seule.

Et c’est tout… ou presque. 

Parce que ça marche pour peu que tu fasses 2 choses simultanément l’ami. 

La 1ère, c’est de réellement te mettre dans la peau d’un observateur neutre.

C’est à dire que quand tu te poses cette question à l’intérieur de toi, tu t’observes en train d’attendre la réponse.

Et la 2e, c’est de te poser cette question plusieurs fois durant 1 à 3 minutes :

« Quelle est l’origine de ma prochaine pensée? » 

C’est tout.

Pourtant cette simple et courte question a une conséquence MAJEURE.

C’est que quand tu te la poses avec une vraie dynamique d’observateur, tu ralentis de 85% ton activité cérébrale. 

Et réduire de 85% son activité cérébrale, ça a des répercussions formidables pour plein d’affaires. 

Mais ça, je te le raconte lundi prochain. 

Comme ça t’as le temps de t’offrir 1 à 3 minutes de pur plaisir… tout seul ou accompagné

(arrivé à ce stade, c’est plus mes oignons… hahaha que je me trouve drôle!)


Sur ce, surprenante et amoureuse fin de fin de semaine l’ami xxx

MP, Le Tout Réuni

UN AVANT-GOÛT DU PARADIS POUR

DÉCOUVRE L’EXTRAIT EXCLUSIF DE LA FORMATION EN LIGNE « CALME » QUI TE DÉVOILE LA TECHNIQUE RÉVOLUTIONNAIRE DÉCOUVERTE PAR HASARD PAR LES ÉTUDIANTS DE BERKELEY (COMPLÈTEMENT BOURRÉS)et reçois les emails privés quotidiens du Tout Réuni directement dans ta boite de réception!

Retour haut de page